Les modèles éco des asso

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les modèles éco des asso

Message par Mélizéa le Mer 7 Déc - 9:19

Quatre modèles économiques des associations 1901
31 MARS 2008 DE LAURENT SAMUEL

Le financement du secteur associatif se caractérise par un évident déséquilibre : 170.000 structures concentrent à elles seules plus de 80% du budget total du tiers secteur ; il s’agit des associations employeurs, largement professionnalisée, fonctionnant avec un effectif salarié permanent plus ou moins important.
En relation avec leurs coûts fixes, ces structures fonctionnent sur un budget élevé ; elles génèrent en moyenne des recettes annuelles de plus de 280.000 €
Dans le même temps, près de 930.000 structures fonctionnent sans salarié, en recourant essentiellement au bénévolat et avec un budget moyen très modeste, de l’ordre de 12.000 € par an.
Il y a donc deux mondes qui coexistent sous le label associatif : celui des petites associations, micro-structures reposant sur le bénévolat, et celui des moyennes et grandes structures, largement professionnalisées. Ces deux mondes n’ont pas grand-chose à voir.

Les petites associations de membres
Les petites associations de membres sont faciles à caractériser ; on les retrouve dans tous les secteurs d’activité et elles reposent sur la dynamique bénévole impulsée par une ou plusieurs personnes.
Ces associations regroupent une communauté de membres plus ou moins importante autour de la pratique d’une activité, de la défense de causes et d’intérêts ou bien d’actions caritative ou humanitaire. Le plus souvent, elles fonctionnent sur une base géographique restreinte.
Le modèle économique de ces « associations de membres » repose essentiellement sur le bénévolat. Les recettes des activités sont quelques fois inexistantes (philanthropie) et les cotisations d’adhésion souvent symboliques. On ne s’étonnera pas que de nombreuses associations (15% du total) fonctionnent avec un budget annuel inférieur à 1.000 €
Lorsque leur objet associatif présente un intérêt public local, elles peuvent obtenir la reconnaissance financière de leur utilité sociale, qui ouvrira droit à une subvention municipale, voire départementale. Mais pour ces associations, les subventions d’Etat restent globalement hors de leur portée. La part des subventions publiques ne représente que 18% du budget de ces associations (contre 38% pour les associations employeurs).

Les micro-entreprises associatives
Certaines de ces petites associations de membres sont des micro-entreprises associatives. Un ou plus rarement plusieurs fondateur(s)/animateur(s) met à la disposition d’un groupe de personnes un savoir-faire particulier (activité de loisirs et artistiques), une compétence professionnelle ou artistique (langues étrangères, musique, chant, chorale). Les recettes perçues auprès des adhérents/usagers servent à défrayer l’animateur et, dans certains cas, ouvrent des perspectives de professionnalisation de l’activité.
Le modèle économique de la micro-entreprise associative est étroitement associé au régime de la franchise en base de TVA dont il a été question plus (voir environnement fiscal). Les recettes des activités peuvent prospérer dans la limite des plafonds fiscaux (27.000 et 76.000 €), l’association bénéficiant d’une exonération avantageuse.

Les associations employeurs
Les moyennes et grandes associations se caractérisent par le recours à l’emploi salarié ; on les retrouve dans de nombreux secteurs d’activité mais principalement dans l’action sanitaire et sociale, l’insertion, la formation, dans une moindre mesure la culture et les services d’intérêt local.
Ces associations gèrent des budgets significatifs, en moyenne 300 €, tirant l’essentiel de leurs recettes des activités (49% de leur budget) qu’elles facturent aux usagers (particuliers) ou des subventions publiques (38% de leur budget) des collectivités locales et de l’Etat.
Il faut se souvenir qu’en France, 2% des associations gèrent un budget supérieur à 500 K€ mais ces quelques 22.000 structures accaparent à elles seule 32 milliards €, soit 55% du budget global du secteur associatif !

Les associations gestionnaires
Les associations dites « gestionnaires » sont des associations orientées vers l’intérêt général et partenaire des pouvoirs publics. Nous en avons déjà parlé ici.
Ce modèle est caractéristique de plus grosses structures employeurs qui animent et gèrent des équipements ou mettent en place des services utiles à la collectivité. Ces associations agissent de concert avec les pouvoirs publics (Etat mais surtout les collectivités locales) et gèrent pour leur compte des besoins d’utilité collective.
On les trouve évidemment dans le secteur sanitaire et social mais également le tourisme social, l’éducation et la formation (Enseignement privé, maisons de l’emploi). Dans le domaine culturel, ces associations gèrent des équipements de type MJC, théâtres, etc. Elles sont également présentes dans le secteur sportif et la défense des intérêts économiques(syndicats d’initiative, agences de développement).
Nombre d’entre elles ont pour objet statutaire la gestion d’un équipement collectif.
Ces associations sont systématiquement employeurs de personnel salarié et le recours au bénévolat y est exceptionnel. Leur poids économique est écrasant ; selon une étude réalisée en 2000,, elles réalisaient 80% du budget du secteur associatif, employaient 96% de ses effectifs salariés et percevaient 85% des financements publics distribués aux associations (90% des financements d’Etat).
Il faut également se souvenir que ce segment des associations employeurs est lui-même très disparate : plus de la moitié de ces associations employeurs n’emploient en fait que moins de deux salariés et à l’autre extrémité, 22.000 associations, de très grande taille, accaparent plus de la moitié du budget du tiers secteur.

avatar
Mélizéa
Admin

Messages : 10
Date d'inscription : 07/12/2016
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur http://assommca.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum